ACCUEIL              French      English
SANTE ET MALADIE
AYURVEDA
  Histoire et philosophie
  Principes de base
  Les différentes constitutions
  Déterminez votre constitution
  Déséquilibres et symptômes
  Diagnostics et thérapies
  Alimentation selon sa constitution
HYGIENE ET ROUTINES
EXERCICE PHYSIQUE
ALIMENTATION
HERBES ET EPICES
QUELQUES RECETTES
LIVRES - LIENS
DOSSIERS SANTE
 
Qui sommes nous ?
Nous contacter
Plan du site
 
Produits ayurvédiques d'hygiène, de santé et de bien-être
 
Produits ayurvédiques d'hygiène, de santé et de bien-être

POORVA  KARMA



Choisissez votre rubrique dans la liste du menu déroulant ci-dessous





Poorva karma (Pré-traitement)

Avant de démarrer la cure de panchakarma proprement dite, il est nécessaire de préparer le corps du patient de sorte à diriger les doshas en excès vers leur résidence spécifique dans l'appareil digestif à partir de laquelle ils pourront être évacués.

Cette étape préliminaire au traitement principal se décompose en 2 parties, à savoir :

- Oléation (Snehana)
- Sudation (Swedana)



Snehana (Oléation)

De 3 à 7 jours avant le démarrage de la première étape du panchakarma (Vamana), on demande au patient de boire une tasse d'huile 2 ou 3 fois dans la journée jusqu'à ce que ses selles deviennent huileuses ou jusqu'à ce qu'il se sente nauséeux. Des applications externes d'huile sont également effectuées.

On utilise plusieurs variètés d'huiles, selon les besoins du patient :

- huilles végatales pour l'application externe
- graisses animales pour l'application interne
- beurre clarifié pour l'application interne

De plus on donne au patient une nourriture destinée à augmenter le dosha Kapha.



Swedana (Sudation)


La sudation suit automatiquement Snehana et a pour effet de fludifier les doshas, ce qui permet de les évacuer du corps plus facilement. La sudation ouvre les pores de la peau et nettoie le corps de ses impuretés par l'intermédiaire des glandes sudoripares.


Il existe 2 principales techniques pour induire la transpiration du patient :

1 - La rétention de la chaleur interne du corps au moyen d'exercices physiques, l'utilisation de vêtements chauds ou de couvertures, le jeune, l'utilisation de l'alcool, etc...

2 - Le chauffage actif externe effectué dans une chambre bien chauffée, un bain de vapeur, un sauna, avec une bouteille remplie d'eau chaude, un bain de soleil, une exposition directe au feu, l'utilisaton de lampes à infrarouges, des cataplasmes de substances chaudes comme la moutarde, l'utilisation de bain ou de douche chaude (avec de l'eau ou de l'huile médicalisées), etc.

Pour augmenter la sudation on peut utliser des plantes ayant des propriétés sudorifiques telles que :
racine de ricin, orge,  sésame, jujube.

Après cette thérapie il est conseillé au patient de se reposer, d'éviter d'attraper froid, de prendre des bains chauds et de l'air frais.

Contre-indications :

Ne pas administrer aux personnes enceintes, souffrants de saignements, de diarrhée, de jaunisse , d'anémie ou ayant consommé de l'alcool récemment, ni aux personnes obèses ou très maigres.
Ce traitement est également déconseillé aux personnes emplies de haine, de jalousie ou de colére ainsi qu'aux personnes souffrant de nausées, vertiges, évanouissements ou fièvre.






Choisissez votre rubrique dans la liste du menu déroulant ci-dessous




<< Page précédente                                                                                       Page suivante >>
Panchakarma                                                                                      Vamana



Copyright © 2005 www.rester-en-bonne-sante.com
webmaster@rester-en-bonne-sante.com