ACCUEIL              French      English
SANTE ET MALADIE
AYURVEDA
  Histoire et philosophie
  Principes de base
  Les différentes constitutions
  Déterminez votre constitution
  Déséquilibres et symptômes
  Diagnostics et thérapies
  Alimentation selon sa constitution
HYGIENE ET ROUTINES
EXERCICE PHYSIQUE
ALIMENTATION
HERBES ET EPICES
QUELQUES RECETTES
LIVRES - LIENS
DOSSIERS SANTE
 
Qui sommes nous ?
Nous contacter
Plan du site
 
Produits ayurvédiques d'hygiène, de santé et de bien-être
 
Produits ayurvédiques d'hygiène, de santé et de bien-être

LES  3  DECHETS   PRINCIPAUX  -  3  MALAS



Choisissez votre rubrique

              
                                                                                                             

Le mot Mala signifie littéralement "sale" ou "impur".

Les déchets du corps sont appelés Malas car ils ont la capacité de rendre les tissus, les doshas et le corps sales ou impurs. Ils ont plusieurs origines possibles :

- la nourriture non absorbée (les selles)
- les cellules mortes et les produits issus de leur dégradation.
- les doshas (après avoir joué leur rôle les molécules Vata, Pitta et Kapha deviennent inactives et sont éliminés)

L'Ayurvéda distingue 3 types principaux de déchets :

1 - Mutra (Urine)
2 - Purisha (Matières fécales)
3 - Sweda (Sueur)


L'Ayurvéda affirme qu'il y a Arogya (la santé ou l'absence de maladie) seulement si
les doshas, les dhatus et les malas sont dans un état d'équilibre.




1 - Mutra (Urine)

L'urine est d'abord produite pendant le processus digestif dans le gros intestin. Elle est ensuite acheminée ves les reins qui la filtrent puis elle est stockée dans la vessie pour élimination. La formation et l'élimination de l'urine sont très importants pour le maintien du volume du sang et de la pression sanguine. 

Le bon fonctionnement de Mutra est lié à la consommation d'eau, au régime alimentaire, et à la condition mentale et physique. Le thé, le café et l'alcool stimule la formation d'urine mais augmente aussi le dosha Pitta.



2 - Purisha (Matières fécales)

Les matières fécales (purisha) sont produites pendant le processus digestif dans le gros intestin et sont ensuite acheminées vers le rectum pour évacuation. Elles sont constituées par la partie des aliments et des divers déchets provenant des tissus après absorption des substances essentielles.

Les matières fécales (purisha) sont essentielles au bon fonctionnement des intestins en leur conservant leur tonus.
Il est plus facile de supporter la constipation que la diarrhée, qui peut être fatale si elle se prolonge tandis qu''on peut vivre (pas très bien d'ailleurs) toute sa vie en étant constipé.



3 - Sweda (Sueur)

La sueur (sweda) est un sous-produit de Meda (tissu adipeux) généré lors de la formation des tissus.
La transpiration permet de réguler la température du corps, de conserver à la peau sa douceur, son élasticité et son tonus et maintient le bon fonctionnement des pores de la peau.

La sudation est essentielle pour le bon fonctionnement du corps.
Une transpiration excessive diminue la température du corps, pouvant créer des infections cutanées ou une déshydratation tandis qu'un manque de sueur va fragiliser la peau, la rendant rugueuse.

Il existe une relation entre la peau et les reins car ces deux organes s'occupent de l'élimination des déchets liquides du corps. La sueur et l'urine sont etroitement liées car durant l'été on transpire plus et on urine moins tandis que durant l'hiver on transpire moins et on urine plus.
L'excés de l'un entraine donc la diminution de l'autre.


Cependant il est important que l'équilibre de ces 2 fonctions soit respecté sinon on risque de voir apparaître des affections de type diabète, psoriasis ou dermatite (affections cutanées).


La santé est un état équilibré tant en qualité qu'en quantité des doshas, des dhatus et des malas.


Le corps humain n'est rien d'autre qu'une organisation d'organes en systèmes variés (digestif, nerveux, etc.), de tissus et de cellules qui fonctionnent en bonne coordination.

Le bon fonctionnement des processus vitaux dépend des molécules Vata, Pitta et Kapha provenant de l'alimentation (air, eau, nourriture, .

Lorsque la qualité et/ou la quantité de ces molécules sont modifiées elles perturbent la struture et les fonctions du corps ce qui a pour effet l'apparition des maladies. Grace à des mesures appropriées il est heureusement possible de restaurer la quantité et la qualité des molécules Vata, Pitta et Kapha.

Lorsque ces molécules sont détraquées ou altérées à tel point qu'il n'est plus possible de leur faire retrouver leur état d'origine elles sont alors considérées par le corps comme des déchets (malas) et sont éliminées par les voies naturelles (urine, sueur et excréments).





Choisissez votre rubrique



<<   Page Précédente                                                                                              Page Suivante >>
Les 7 Tissus principaux                                                                Le Feu biologique - AGNI




Copyright © 2005 www.rester-en-bonne-sante.com
webmaster@rester-en-bonne-sante.com